Déménagement vers l’étranger en post confinement: ce qu’il faut savoir

Cette année, la situation du déménagement vers un autre pays est devenue plus compliquée. Ceci est suite à la pandémie et au confinement qui ont arrivé pour tout le monde.

Ce n’est plus aussi simple que de faire vos valises et de sauter dans un avion. Car il y a plusieurs choses que vous devez garder à l’esprit avant de faire ce déménagement. Voici ce que vous devez savoir.

1. Les frontières peuvent ne pas être ouvertes

Même si vous êtes déjà convaincu qu’on va vous autoriser à vous rendre à votre destination, il est important de rester informé 24h / 24 et 7j / 7 au cas où vous auriez besoin de modifier vos plans.

Les restrictions restent en constante évolution. Votre nouveau pays peut décider de fermer ses frontières à tous sauf aux nationaux. Ou ils peuvent autoriser les résidents à entrer. Ou ils peuvent autoriser tout le monde à entrer, mais seulement s’ils sont en possession d’un test COVID-19 qui date de 72 heures avant l’arrivée.

Ces règles peuvent changer en un clin d’œil. Certains voyageurs ont même appris des changements en cours de vol et ont dû rentrer chez eux.

Assurez-vous également de disposer à tout moment des numéros de contact importants, en particulier lorsque vous voyagez. De nombreuses personnes se sont vu refuser l’embarquement sur un vol parce que le personnel de la compagnie aérienne pense que les règles disent une chose, mais un simple appel téléphonique pourrait prouver le contraire.

2. Vous devez d’abord prendre soin de vos finances

Le déménagement à l’étranger pour de nombreuses personnes vise à améliorer leur qualité de vie et offrir de meilleures opportunités à leurs enfants. Mais certains oublient de prendre en compte les facteurs de base tels que les impôts, les retraites et autres finances. Ils finissent par se faire piquer. Il n’ya peut-être rien de pire – surtout lorsque vous déménagez à l’étranger en pleine pandémie – alors ne laissez pas cela vous arriver.

Assurez-vous de savoir si vous serez redevable de taxes dans votre pays de destination et de son montant. Aurez-vous besoin de déclarer vos revenus de l’étranger?

Comme pour toute décision financière, assurez-vous de demander l’avis d’un expert avant d’apporter des modifications.

3. Les restrictions locales peuvent varier – savez-vous ce qu’elles sont?

Évitez d’avoir des ennuis avec la police locale ou de faire face à une amende en vous renseignant sur les restrictions locales avant de voyager.

Pensez à des questions telles que:

  • Devez-vous vous mettre en quarantaine à votre arrivée dans votre nouveau pays?
  • Devez-vous entreprendre un test de coronavirus et rester en quarantaine jusqu’à ce que vous receviez les résultats?
  • Avez-vous besoin de porter des masques à l’intérieur?
  • Avez-vous besoin de porter des masques à l’extérieur?
  • Y a-t-il des couvre-feux en place?
  • Que disent les directives de distanciation sociale? (Est-ce 2 mètres, 1,5 mètre, 1 mètre?)
  • Êtes-vous autorisé à acheter de l’alcool?
  • Existe-t-il des restrictions quant au moment où vous êtes autorisé à quitter votre domicile?

Les règles varient considérablement d’un pays à l’autre. Par exemple, des endroits comme le Panama, l’Espagne et l’Italie étaient très stricts, alors que les États-Unis et le Royaume-Uni ne l’étaient pas.

Il vaut également la peine de vérifier à quel point les mesures de confinement étaient strictes au début. Car cela vous donnera une idée de ce qui pourrait se passer si une deuxième vague frappe. Seriez-vous en mesure de faire face à cela dans votre nouveau pays, ou serait-il préférable de reporter le déménagement ?

4. Vous pouvez vous sentir isolé au début

Presque tous les pays du monde ont connu le virus. Pour cette raison, les choses sont différentes et il faudra probablement un certain temps avant que cela ne revienne à la normale.

Cela signifie qu’il sera également beaucoup plus difficile de faire de nouveaux amis en tant qu’expatrié. Les règles de distanciation sociale signifient que de nombreuses activités auxquelles nous participons habituellement pour rencontrer de nouveaux amis sont complètement hors de portée pour le moment. Et les restrictions de voyage signifient que vos amis et votre famille ne pourront peut-être pas vous rendre visite.

5. L’expédition de vos effets personnels peut prendre plus de temps

Vous devrez être très patient si vous expédiez vos biens d’un pays à un autre pendant la période post-coronavirus. Car cela peut prendre beaucoup plus de temps que prévu.

Premièrement, les compagnies maritimes se confrontent à la fois à une réduction considérable de la capacité et à une flambée des prix en raison des annulations et des restrictions des compagnies aériennes.

Deuxièmement, bien que cela soit beaucoup moins probable maintenant, vos effets personnels pourraient être mis en quarantaine s’ils voyagent entre certains pays après le confinement.

6. Vos enfants ne pourront peut-être pas aller à l’école ou à la crèche immédiatement

Si vous avez des enfants, vous devez reconsidérer la manière dont ils recevront une éducation dans votre pays de destination.

Il existe souvent des groupes d’expatriés locaux ou des groupes de homeschooling sur Facebook qui pourraient vous aider à trouver les informations dont vous avez besoin. Ensuite, vous pouvez commencer à élaborer votre plan. Lorsque vous faites cela, vous vous sentirez mieux préparé et le déménagement sera beaucoup moins stressant.

Malgré les défis, vous pouvez toujours partir à l’étranger et offrir à votre famille la meilleure qualité de vie dont vous rêvez. Gardez simplement ces facteurs à l’esprit, restez informé, faites preuve de beaucoup de patience et vous pourriez vivre l’expérience de votre vie.

déménagement

 

Lisez aussi : Voyager en tant qu’étudiant, voici pourquoi c’est important

(0)